Archive for septembre 2011

– L ‘ AUTOMNE EST À NOS PORTES , ON A RANGE TONGUES ET SANDALES POUR………………….

L’automne est à nos portes, on

a rangé tongues et sandales pour

ressortir des shoes plus appropri-

ées à ce temps maussade.

Attention, dès lors, à bien couper

vos ongles de doigts de pied pour

éviter un ongle incarné, provoqué

par un fragment d’ongle qui pénètre

dans la chair et provoque une infla-

tion plutôt … douloureuse !!!

– LE METTEUR EN SCÈNE EXPLIQUE À SES INTERPRÈTES : – L ‘ AUTEUR DE CETTE………………….

Le metteur en scène explique

à ses interprètes :

– L’Auteur de cette adaptation

du conte de la Belle au bois …..

dormant vise à faire rire le …….

public.

Alors , vous , le Prince Charmant,

pour réveiller la belle princesse,

endormie depuis cent ans, plutôt

que de lui donner bêtement un

baiser, vous allez lui glisser dans

le dos de sa chemise de nuit une

poignée de poil à gratter !!!

– AH , FARCEUR !!! JE T ‘ Y PINCE , CHEZ LE MARCHAND DE ……………………

Ah, farceur !!! Je t’y pince, chez

le Marchand de Gibier !!!

– Oui … ça s’appelle « rectifier

son Tir ».

– POUR REUSSIR DANS LA VIE , IL NE SUFFIT PAS DE SE LEVER………………….

POUR RÉUSSIR DANS LA VIE,

IL NE SUFFIT PAS

DE SE LEVER DE BONNE HEURE,

IL FAUT AUSSI SE LEVER

DE BONNE HUMEUR !!!

– UNE VILLE ASSEZ PAUVRE FIT UNE DEPENSE CONSIDERABLE EN FÊTES ET……………………..

 

Une Ville assez pauvre fit une

dépense considérable en fêtes

et illuminations pour le passage

d’un Prince ; il en parut étonné

lui-même .

– Elle n’a fait , dit un courtisan

flatteur , que ce qu’ elle devait .

– Cela est vrai , reprit un Seign-

eur plus honnête , mais elle  ….

doit tout ce qu’elle a fait !!!

– AU BEAU MILIEU D ‘ UNE EFFROYABLE TEMPÊTE , LE CAPITAINE D ‘ UN CARGO…………………

Au beau milieu d’une effroyable

tempête, le Capitaine d’un cargo

réunit son équipage.

– Tout est foutu, mes enfants. Nous

allons sombrer… L’un de vous connaît-

il une prière ???

– Moi, mon Capitaine, dit l’un des

matelots.

– C’est bien, mon garçon.

Alors mets-toi là et commence à prier.

– Que tous les autres me suivent

dans le canot de sauvetage.

Il manquait une place !!!

– DEUX ANGES SE RENCONTRENT AU PARADIS , UN BEAU JOUR…………………………………

Deux anges se rencontrent au

paradis, un beau jour d’été.

– Quel temps, hein ? dit le premier

ange d’une voix lasse.

– Ca, tu peux le dire, répond l’autre,

tout aussi fatigué. Heureusement,

ça va changer.

Il paraît que demain il fera nuageux…….

– Tant mieux !!! On va pouvoir

s’asseoir !!!